Forum des Alliances Ghost

Xwars
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sortir du néant...

Aller en bas 
AuteurMessage
Hari

avatar

Nombre de messages : 1198
Localisation : Brest même
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Sortir du néant...   Jeu 13 Avr - 13:43

Plongé dans une torpeur semblant sans limite, l'ascension vers le sommet de la conscience commença. Doucement pour commencer. Pas à pas, gagner un peu de répis, réveiller en douceur deux neurones ici, réactiver une ou deux liaison électromagnétique dans cette melasse infame et grisatre, tatonner pour remettre en marche cette machine rouillée...

Trop fatigant. Se reposer quelques instant, quelques années ? Un mars et ça repart ! Curieuse allégorie... mars, le dieu de la guerre, mars le rouge. D'où me viens cette pensée ? La guerre, le combat, la survie, la mort ou le coma. Enfin quelques pensées conscientes, mais toujours aucune réponses. Allons, reprenons l'escalade.

Je grimpe un peu plus, et j'arrive à me glisser juste avant que les portes ne se referment, elle me dit quelques mot et sa voix me fait quitter la terre ferme !!! Merde, juste au moment où j'allais attérir... et c'est qui cette fille avec son sourire niais. Je commence à ressentir les nerfs de mon corps et des modifications subtiles commencent à s'opérer, et une GDM commence à se profiler élégamment et vigoureusement. Le réveil n'est pas loin et la femme de l'ascenceur s'éloigne ne laissant dans mon esprit qu'un fugitif souvenir et une sensation douloureuse localisée dans le bas ventre...

Qui suis je me demande-je ? Quelques données se bousculent dans ma tête tel un puzzle de 3587 pièce et des relents d'écrevisse yougoslave sortent de la bouche de monsieur 118... je le connais, son copain n'est certainement pas loin, et instinctivement je serre les fesses; de peur qu'un calibre 218 à 4,52€ la minute ne survienne par surprise...

Pourquoi t 'es comme ça, pourquoi tu fais ça, tu te fous en l'air, ça à l'air de te plaire, et puis tu crois que je vais resté planté là et te laisser faire n'importe quoi... ta gueule conscience !!! Tu crois que je vais rester sans rien dire ? La ferme. Et me gueule pas dans les oreilles sinon je te pique ta liberté de penser...

Une lueur diffuse vient s'exercer sur un nerf optique égaré dans une noirceur éblouissante, transmettant un signal de douleur vers monseigneur Cortex et toute sa clique clique clique clique...

Clic clic clic clic... silence !!! Tu va réveiller la concièrge... elle se trouve actuellement dans l'escalier, mais comme elle ne le sait pas tu es prié de ne pas la déranger !!!! Un frémissement de la paupière et le mot "ZERTYU" apparaît face à moi. Quel est donc ce vocable inusité que je ne reconnais pas... suis je parti si longtemps que je ne reconnaisse plus ma langue, mes racines... qu'est ce donc cette diablerie... et n'omet pas les oeufs de caille cette fois ci !!!!

Relève la tête de ton clavier sussure mon oreille droite à mon oreille gauche... sursaut... un mouvement ascentionnele s'amorce, une vertèbre craque et transmet le signal de raliement des membres de mon corps, qui semblaient jusqu'à présent doués d'une vie propre.

Attention, le surveillant général vient de sortir se son laboratoire, et tout en refermant sa braguette il a crié aux oiseaux qui piaillaient dans la cours de récréation : "Hé vous là bas !!! Si ça continue, faudra que ça cesse !!!!"... tiens, Hubers Félix, kesstufou dans ma tête ?

Je porte mes mains à ma tête et tombe sur le casque audio qui ne m'a pas quitté de la nuit. Un oeil hagard tombe sur l'écran de l'ordinateur, et déchiffre doucement les inscriptions sur l'écran qu'une main folle et amnésique y a gravé, une histoire incompréhensible qui commence ainsi :
Citation :
Plongé dans une torpeur semblant sans limite, l'ascension vers le sommet de la conscience commença. Doucement pour commencer. Pas à pas, gagner un peu de répis, réveiller en douceur deux neurones ici, réactiver une ou deux liaison électromagnétique dans cette melasse infame et grisatre, tatonner pour remettre en marche cette machine rouillée...
Trop fatigant. Se reposer quelques instant, quelques années ? Un mars et ça repart ! Curieuse allégorie... mars, le dieu de la guerre, mars le rouge. D'où me viens cette pensée ? La guerre, le combat, la survie, la mort ou le coma. Enfin quelques pensées conscientes, mais toujours aucune réponses. Allons, reprenons l'escalade.
Je grimpe un peu plus, et j'arrive à me glisser juste avant que les portes ne se referment, elle me dit quelques mot et sa voix me fait quitter la terre ferme !!! Merde, juste au moment où j'allais attérir... et c'est qui cette fille avec son sourire niais. Je commence à ressentir les nerfs de mon corps et des modifications subtiles commencent à s'opérer, et une GDM commence à se profiler élégamment et vigoureusement. Le réveil n'est pas loin et la femme de l'ascenceur s'éloigne ne laissant dans mon esprit qu'un fugitif souvenir et une sensation douloureuse localisée dans le bas ventre...
Qui suis je me demande-je ? Quelques données se bousculent dans ma tête tel un puzzle de 3587 pièce et des relents d'écrevisse yougoslave sortent de la bouche de monsieur 118... je le connais, son copain n'est certainement pas loin, et instinctivement je serre les fesses; de peur qu'un calibre 218 à 4,52€ la minute ne survienne par surprise...
Pourquoi t 'es comme ça, pourquoi tu fais ça, tu te fous en l'air, ça à l'air de te plaire, et puis tu crois que je vais resté planté là et te laisser faire n'importe quoi... ta gueule conscience !!! Tu crois que je vais rester sans rien dire ? La ferme. Et me gueule pas dans les oreilles sinon je te pique ta liberté de penser...
Une lueur diffuse vient s'exercer sur un nerf optique égaré dans une noirceur éblouissante, transmettant un signal de douleur vers monseigneur Cortex et toute sa clique clique clique clique...
Clic clic clic clic... silence !!! Tu va réveiller la concièrge... elle se trouve actuellement dans l'escalier, mais comme elle ne le sait pas tu es prié de ne pas la déranger !!!! Un frémissement de la paupière et le mot "ZERTYU" apparaît face à moi. Quel est donc ce vocable inusité que je ne reconnais pas... suis je parti si longtemps que je ne reconnaisse plus ma langue, mes racines... qu'est ce donc cette diablerie... et n'omet pas les oeufs de caille cette fois ci !!!!
Relève la tête de ton clavier sussure mon oreille droite à mon oreille gauche... sursaut... un mouvement ascentionnele s'amorce, une vertèbre craque et transmet le signal de raliement des membres de mon corps, qui semblaient jusqu'à présent doués d'une vie propre.
Attention, le surveillant général vient de sortir se son laboratoire, et tout en refermant sa braguette il a crié aux oiseaux qui piaillaient dans la cours de récréation : "Hé vous là bas !!! Si ça continue, faudra que ça cesse !!!!"... tiens, Hubers Félix, kesstufou dans ma tête ?
Je porte mes mains à ma tête et tombe sur le casque audio qui ne m'a pas quitté de la nuit. Un oeil hagard tombe sur l'écran de l'ordinateur, et déchiffre doucement les inscriptions sur l'écran qu'une main folle et amnésique y a gravé, une histoire incompréhensible qui commence ainsi :
Citation :
Plongé dans une torpeur semblant sans limite, l'ascension vers le sommet de la conscience commença. Doucement pour commencer. Pas à pas, gagner un peu de répis, réveiller en douceur deux neurones ici, réactiver une ou deux liaison électromagnétique dans cette melasse infame et grisatre, tatonner pour remettre en marche cette machine rouillée...
Trop fatigant. Se reposer quelques instant, quelques années ? Un mars et ça repart ! Curieuse allégorie... mars, le dieu de la guerre, mars le rouge. D'où me viens cette pensée ? La guerre, le combat, la survie, la mort ou le coma. Enfin quelques pensées conscientes, mais toujours aucune réponses. Allons, reprenons l'escalade.
Je grimpe un peu plus, et j'arrive à me glisser juste avant que les portes ne se referment, elle me dit quelques mot et sa voix me fait quitter la terre ferme !!! Merde, juste au moment où j'allais attérir... et c'est qui cette fille avec son sourire niais. Je commence à ressentir les nerfs de mon corps et des modifications subtiles commencent à s'opérer, et une GDM commence à se profiler élégamment et vigoureusement. Le réveil n'est pas loin et la femme de l'ascenceur s'éloigne ne laissant dans mon esprit qu'un fugitif souvenir et une sensation douloureuse localisée dans le bas ventre...
Qui suis je me demande-je ? Quelques données se bousculent dans ma tête tel un puzzle de 3587 pièce et des relents d'écrevisse yougoslave sortent de la bouche de monsieur 118... je le connais, son copain n'est certainement pas loin, et instinctivement je serre les fesses; de peur qu'un calibre 218 à 4,52€ la minute ne survienne par surprise...
Pourquoi t 'es comme ça, pourquoi tu fais ça, tu te fous en l'air, ça à l'air de te plaire, et puis tu crois que je vais resté planté là et te laisser faire n'importe quoi... ta gueule conscience !!! Tu crois que je vais rester sans rien dire ? La ferme. Et me gueule pas dans les oreilles sinon je te pique ta liberté de penser...
Une lueur diffuse vient s'exercer sur un nerf optique égaré dans une noirceur éblouissante, transmettant un signal de douleur vers monseigneur Cortex et toute sa clique clique clique clique...
Clic clic clic clic... silence !!! Tu va réveiller la concièrge... elle se trouve actuellement dans l'escalier, mais comme elle ne le sait pas tu es prié de ne pas la déranger !!!! Un frémissement de la paupière et le mot "ZERTYU" apparaît face à moi. Quel est donc ce vocable inusité que je ne reconnais pas... suis je parti si longtemps que je ne reconnaisse plus ma langue, mes racines... qu'est ce donc cette diablerie... et n'omet pas les oeufs de caille cette fois ci !!!!
Relève la tête de ton clavier sussure mon oreille droite à mon oreille gauche... sursaut... un mouvement ascentionnele s'amorce, une vertèbre craque et transmet le signal de raliement des membres de mon corps, qui semblaient jusqu'à présent doués d'une vie propre.
Attention, le surveillant général vient de sortir se son laboratoire, et tout en refermant sa braguette il a crié aux oiseaux qui piaillaient dans la cours de récréation : "Hé vous là bas !!! Si ça continue, faudra que ça cesse !!!!"... tiens, Hubers Félix, kesstufou dans ma tête ?
Je porte mes mains à ma tête et tombe sur le casque audio qui ne m'a pas quitté de la nuit. Un oeil hagard tombe sur l'écran de l'ordinateur, et déchiffre doucement les inscriptions sur l'écran qu'une main folle et amnésique y a gravé, une histoire incompréhensible qui commence ainsi :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[SP-GH]Lord Seau rond

avatar

Nombre de messages : 320
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Sortir du néant...   Jeu 13 Avr - 14:09

lol pas mal

j'aime bien me taper des trips comme ca aussi...

sympa merci cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[Sp-Gh]Bugman

avatar

Nombre de messages : 329
Localisation : morbihan
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Sortir du néant...   Ven 14 Avr - 1:56

Cool, je viens faire un tour vite fait comme ça et je trouve un super message bien sympa, ça fait du bien Very Happy Very Happy !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[SP-GH]Karmelina

avatar

Nombre de messages : 996
Localisation : Pas très loin de toi
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Sortir du néant...   Ven 14 Avr - 19:52

Et pourtant on l'avait prevenu qu'il ne fallait pas qu'il prenne une autre taffe ! que le bad trip le prendrait. Bien entendu, il n'ecoute personne et le voila qui essaie depuis une heure d'ouvrir une paupière, sans succes !!

Et pourtant on l'a aider. La jeune fille qu'il avait tenté de draguer sans resultat lui a meme posé un baiser sur les levres, mais Hari n'a pas ouvert l'oeil, il vient de laisser passer une super occase, tant pis pour lui, il va bien pleurer quand il se reveillera, c'etait une bombe Twisted Evil Une malheureuse taffe de trop.

Va-t-il y arriver ? on voit les yeux qui roulent sous les paupières, tout le monde l'entoure, y'en a meme un qui chronomètre, le temps du battement cil, mais il ne vient pas ce battement. Brusquement il se met à rire, enfin glousser est le mot le plus juste. Mais que lui arrive-t-il ? va-t-on devoir l'abandonner sur cette galaxie hostile avec plein de professeurs partout ? l'enfer !!

non, l'espoir renait quand brusquement....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hari

avatar

Nombre de messages : 1198
Localisation : Brest même
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: Sortir du néant...   Ven 14 Avr - 22:14

Ca y 'est, elle remet ça !!!! Laughing Laughing Tadaaaaaa !!!! Hari est en difficulté : d'un côté un précipice infranchissable au fond duquel coule une nappe de lave en fusion, de l'autre une tribut de Oumpah-oupah qui le tient en joue à l'aide de fusils plasma... le poison ingurgité 5 minute plus tôt commence à faire son effet et un F16 se précipite sur sa tête balançant 253 roquettes nucléaires...affraid affraid affraid et c'est là que Hari a une idée géniale pour s'en sortir, mais il vous racontera ça mieux que n'importe qui !!! Et vas-y Hari, fait nous réver !!! Raconte nous la suite... quel suspense

Salut Karm, ça ca ??? Et si TOI tu nous racontais comment ça fini ? lol! lol! Car c'est la que tout commence, au moment où Karm reçu un texto sur son cellulaire, quand brusquement ... (tadaaaa !!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[SP-GH]Karmelina

avatar

Nombre de messages : 996
Localisation : Pas très loin de toi
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Sortir du néant...   Sam 15 Avr - 3:52

quand brusquement Hari se redressa droit comme un I, enfin plutot comme un somnambule, les bras tendus en avant.

- Hari !!! cria un des ses potes

- chut !!! faut pas le reveiller il fera une connerie ! oui, je sais une de plus ou de moins, mais là c'est grave....

Hari se leva les yeux toujours fermés se dirigea d'un pas raide vers la mega bombe qui faisait baver tous les mecs de la salle.

Il lui saisit la main toujours les yeux fermés (mais comment fait-il ?) et sous les regards médusés de ses camarades il..........
































































































sortit avec elle et disparut ...

les autres s'etaient fait avoir par l' intelligence suprème de Hari !! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hari

avatar

Nombre de messages : 1198
Localisation : Brest même
Date d'inscription : 21/11/2005

MessageSujet: Re: Sortir du néant...   Sam 15 Avr - 6:37

J'achète le scénario... ça me plait assez... What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sortir du néant...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sortir du néant...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Requete] Sortir de veille en ecrivant?
» Paprika prête pour sortir !!! (P17)
» AU SORTIR DE L'OMBRE de Syven
» [Syven] Au sortir de l'ombre
» Un truc pour sortir un insert de gmt?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Alliances Ghost :: Communauté Space Ghost :: RP-
Sauter vers: